COMMENT AUGMENTER SON POUVOIR D’INFLUENCE

12/12/2022

Le retour au travail en temps de pandémie comporte son lot de défis, dont plusieurs touchent les ressources humaines. C'est donc l'heure pour les gestionnaires comme les professionnels RH d'augmenter leur pouvoir d'influence pour s'assurer d'avoir un impact réel sur les décisions dans leurs organisations. 

Doit-on maintenir le télétravail? Comment reprendre ses activités sans risque de contamination? Faut-il revoir les méthodes et stratégies de l'entreprise? Comment relever les défis de la pénurie de main-d'œuvre et de la rétention du personnel? Alors que les entreprises reprennent peu à peu leurs activités, les gestionnaires comme les professionnels RH seront en plein cœur des décisions stratégiques des organisations. « Le moment est donc tout indiqué pour eux d'augmenter leur impact au sein de leur organisation, mais pour cela ils doivent maîtriser cinq habiletés politiques essentielles », estime Pierre Lainey.

Identifier les enjeux

« Pour augmenter votre influence, vous devez d'abord apprendre à cerner les enjeux auxquels font face les membres de votre organisation », soutient-il. Cette compétence s'avère encore plus importante actuellement, alors qu'il faut lire la réalité organisationnelle sous le prisme de la crise. « Pour cela, il faut bien identifier ce que les gens peuvent gagner ou perdre dans différentes situations, explique-t-il. Vous pouvez alors vous positionner pour les aider à optimiser leurs gains et minimiser leurs pertes. » Une analyse à faire pour tous les postes, peu importe leur niveau dans la hiérarchie.

Créer des alliances

Pour mettre en œuvre vos solutions, vous ne pouvez faire cavalier seul. C'est pourquoi il faut créer des alliances, par exemple avec ceux qui partagent les mêmes enjeux que vous, ou avec d'autres personnes ayant une expertise complémentaire à la vôtre. « Soyez proactif et entretenez ces relations », conseille Pierre Lainey, qui compare cette stratégie à un jeu où l'on doit se positionner pour aider les autres et ne faire que des gagnants.

Augmenter son pouvoir

Pour réussir à influencer positivement les décisions, vous devez détenir du pouvoir. Celui-ci peut être formel (par exemple, le fait d'être dans une position d'autorité) ou informel (si vous avez développé certaines compétences ou expertises). « Si vous n'avez pas de pouvoir formel, il serait judicieux que vous mobilisiez les gens qui détiennent une autorité dont ils pourraient se servir pour aider leurs troupes », souligne Pierre Lainey.

Sur le plan informel, vous pouvez gagner du galon en augmentant votre crédibilité. « Pendant une crise, les gens cherchent une personne qui a les compétences pour y faire face, précise-t-il. C'est donc le moment de montrer que vous avez développé vos connaissances et en avez acquis de nouvelles pour faire face à la situation. » Vous avez développé une expertise unique? C'est le moment de la faire valoir si cela s'avère utile dans le contexte.

L'influence se solidifie aussi grâce aux relations, en s'associant avec les autres et notamment avec ceux qui ont développé une expertise précise. « Lors d'une crise, on a moins tendance à réseauter, explique Pierre Lainey. C'est cependant l'occasion d'avoir des idées pour faire face à la situation, mais aussi de partager et d'obtenir des conseils. » Soyez également proactif pour recueillir l'information, formelle ou non, qui vous permettra de mieux cerner les enjeux actuels.

« Ne négligez pas non plus votre pouvoir de référence, c'est-à-dire votre capacité à maintenir de bonnes relations avec les autres, ajoute-t-il. C'est important puisque c'est ce qui fait que les gens iront vers vous et partageront leurs préoccupations. » La capacité à mobiliser, qu'on appelle le pouvoir du groupe, est également déterminante selon lui. « Quand on a imaginé une solution en équipe de douze personnes, il est beaucoup plus facile de la mettre en œuvre que si on a travaillé en solo. »

Être stratégique

Être stratégique, c'est utiliser ses différents leviers d'influence à bon escient. « Il ne faut pas gaspiller son pouvoir, indique Pierre Lainey. Il faut l'utiliser au bon moment, pour les bonnes raisons et devant les bonnes personnes. » Vous devez donc aller chercher du soutien en cas de besoin, mais surtout, ne pas abuser de votre autorité. « Il faut également faire preuve d'éthique. Il est important aussi de mettre en œuvre des actions bénéfiques pour notre équipe, mais aussi pour l'organisation. Le jeu politique devrait être gagnant-gagnant. »

Bien se positionner

Selon votre niveau d'influence et de pouvoir, vous occupez différentes positions sur l'échiquier politique. Savoir lire la réalité vous permettra de poser les bonnes actions. Par exemple, si vous cultivez les alliances sans avoir d'autorité pour autant, vous êtes dans une position de consolidation. Vous pouvez alors identifier vos alliés les plus influents, les consulter et vous inspirer de leurs comportements. Vous pouvez également leur demander de l'aide au besoin. Vous pourriez aussi vous retrouver dans une position de protection - où vous devrez convaincre vos détracteurs - ou de confrontation, alors que vous devrez plutôt vous imposer, sans agressivité.

La position idéale serait toutefois celle de l'expansion, ce qui signifie que vous avez beaucoup d'influence et d'alliés. Dans ce cas, conseille Pierre Lainey, « partagez vos leviers de pouvoir avec vos alliés; le mot clé, c'est générosité. » Montrez-vous accessible, et surtout, misez sur vos relations. « Ne présumez jamais qu'une information sera partagée automatiquement; consultez vos alliés, partagez vos décisions avec eux ainsi que les succès. » Votre influence en sera ainsi décuplé