Nos astuces pour construire une stratégie d’emailing efficace

06/11/2022

Si certains doutent de ses performances, l'emailing reste un outil incontournable dans toute bonne stratégie marketing, à condition de savoir l'exploiter à sa juste valeur. Découvrez tous nos conseils.

Déterminer des objectifs et analyser la cible

La première astuce consiste à définir clairement les objectifs de votre campagne emailing. Selon la méthode SMART, ces derniers doivent toujours être spécifiques, mesurables, atteignables, réalisables et temporels. Par exemple, le but peut être de gagner en visibilité sur un segment de marché, d'augmenter la fidélité des clients, le taux d'engagement... Il faut en outre déterminer vos personae (utilisateurs types) et les analyser. Quelles sont leurs principales caractéristiques ? Leurs habitudes comportementales ? Leurs centres d'intérêts ? Leurs besoins ? Tout ceci vous permettra de disposer d'une vision d'ensemble.

Constituer une liste de contacts et la segmenter

Ensuite, il est nécessaire de constituer une base de contacts de qualité. En effet, il est préférable d'envoyer votre emailing à 100 prospects qualifiés plutôt qu'à 1 000 personnes désintéressées. Une fois chose faite, l'idéal est de procéder à une segmentation afin d'adresser le bon message aux bonnes personnes. Pour cela, il est conseillé de classer vos contacts par listes selon divers critères. Cette démarche optimisera vos chances de disposer d'un taux d'ouverture optimal. N'oubliez pas que l'ère du « mass emailing » (emails en masse) est révolue. L'heure est aujourd'hui à l'emailing personnalisé.

Proposer un contenu pertinent

Evidemment, proposer du contenu de qualité permet de séduire davantage de prospects. Un contenu pertinent doit respecter deux impératifs. Il doit non seulement être en relation avec l'objet de votre email et répondre à la promesse faite au destinataire, mais doit également être adapté à votre cible. Soignez le texte d'introduction de votre emailing, intégrez des éléments de réassurance et veillez à ce que votre texte soit « responsive », c'est-à-dire accessible depuis tous les terminaux (ordinateur, tablette, smartphone...).

Inciter le lecteur à passer à l'action

Votre emailing doit comporter des liens « call-to-action » permettant aux prospects de poursuivre leur lecture, voire de passer à l'achat. Il peut s'agir d'un simple bouton d'appel de type « Je teste gratuitement », « Je m'inscris » ou « En savoir plus », d'un lien vers votre site web ou vers vos réseaux sociaux. Par ailleurs, le timing est très important. Il est impératif de programmer l'envoi de votre emailing au bon moment. Choisissez la date de l'heure en tenant compte des spécificités et contraintes de vos cibles.

Analyser et optimiser sa campagne

Enfin, « l'après emailing » est une étape tout aussi importante. Toute stratégie intègre une phase de mesure des résultats selon les objectifs définis précédemment. Cette dernière consiste à analyser les principaux indicateurs de performance de votre campagne emailing (taux d'ouverture, taux de clic, taux de désinscription, taux de rebond, taux de délivrabilité, taux de réactivité...) et d'en tirer des conclusions. En d'autres termes, cette étude permet de savoir si votre campagne emailing est efficace ou non, et d'optimiser les prochaines si nécessaire. Il existe différents outils de suivi vous permettant d'analyser l'ensemble de ces indicateurs et de modifier votre stratégie le cas échéant.

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n'engage en aucun cas la rédaction des Emil Consulting.